Le Mouvement national SOLIHA, était l’invité samedi 30 mars de l’Assemblé Générale de l’UFC-Que Choisir Haute-Loire. Représenté par Jérôme Perrin, directeur de l’association en Haute-Loire, SOLIHA était présent pour parler de ses missions et de ses engagements en faveur de l’habitat pour tous par la réhabilitation des logements dégradés et énergivores.

Une prévention nécessaire

Avec plus de 3,3 millions de logements mal ou non-isolés sur le territoire, la précarité énergétique (difficulté ou incapacité d’un ménage à pouvoir chauffer correctement son logement à un coup convenable), est aujourd’hui un sujet prioritaire. Pris entre la hausse du coût des énergies et la multiplication des aides pour rénover mais qui restent encore trop peux visibles, de nombreux foyers français n’arrivent pas à adapter leur logement et réduire leur consommation d’énergie. Véritable enjeu sociétal, près d’un tiers des Français renoncerait ainsi à se chauffer pour ne pas consacrer leur ressources dans leurs factures énergétiques, impactant directement la santé de ces individus, sans oublier l’impact environnemental. Aujourd’hui, SOLIHA est présent pour accompagner les foyers dans leurs projets de rénovation en mobilisant les aides existantes afin de financer les travaux. Ces derniers doivent permettre un gain énergétique d’au moins 25% dans le logement pour être subventionnés.

Conseiller et guider vers les bonnes solutions

L’Assemblée Générale de l’UFC que Choisir a été l’occasion pour SOLIHA Haute-Loire de revenir sur plusieurs dispositifs mis en place récemment tels que le changement d’une chaudière ancienne par une chaudière performante, l’isolation de combles ou d’un plancher bas pour l’Euro symbolique. Ces travaux d’isolation peuvent être une réelle aubaine ou une véritable source d’ennuis. Plusieurs consommateurs se sont vus être démarchés par des entreprises ne disposant pas du label professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Les résultats sont des travaux bâclés et mal réalisés par des professionnels sans scrupules. Afin d’éviter ce genre de situations, l’UFC que Choisir recommande de se tourner vers des structures dédiées telles que SOLIHA, l’ADIL ou l’ADEME qui sauront guider les particuliers dans leur projet de rénovation. Ces interlocuteurs conseilleront des entreprises sérieuses pour réaliser les travaux et accompagnerons les consommateurs dans le montage du dossier de financement. L’Assemblée Générale a également été l’occasion de présenter la convention de partenariat entre l’UFC que Choisir et la gendarmerie de Haute-Loire. L’objectif : lutter contre toutes les formes d’escroqueries (démarchage à domicile, promesses sur internet, courriels frauduleux…) en mettant l’accent sur la protection des données, premier axe d’entrée pour établir le lien avec les particuliers.

Télécharger CP du 23/04/19 ici